Après avoir aidé une migrante sur le point d'accoucher, un bénévole est convoqué par la police — Hautes-Alpes

Claudine Rigal
Mars 14, 2018

Les faits se sont déroulés samedi dernier vers 21 heures. Lors d'une maraude dans les Hautes-Alpes pour venir en aide à des migrants, samedi 10 mars à la frontière franco-suisse, Benoît Ducos tombe sur un groupe de six personnes en détresse.

L'homme décide alors de conduite la mère, enceinte de huit mois et demi, à l'hôpital. "Ils étaient au bord de la route après avoir marché dans la neige pour éviter le contrôle à la frontière, confie au Dauphiné Benoît Ducos. Il y avait une maman, portée par deux autres migrants parce qu'elle ne pouvait plus marcher, et le papa qui portait deux enfants".

Avec son groupe de maraudeurs, il a entrepris de leur donner de quoi se réchauffer et c'est en parlant avec eux qu'il a appris que le femme était enceinte de huit mois. "J'ai pris la décision de l'emmener à l'hôpital", a-t-il poursuivi. À l'entrée de Briançon, ils sont arrêtés par une opération de contrôle des douaniers, retardant la prise en charge de la femme enceinte. "Ils ont tergiversé pour savoir s'il fallait appeler les pompiers", dénonce Benoît Ducos, "qui estime l'arrivée des secours à près d'une heure après le début du contrôle", précise Le Dauphiné. Un délai contesté par la préfecture. "Dans un communiqué publié sur Twitter, la préfète assure que les douaniers ont " sollicité immédiatement " les pompiers sur place, " moins de 15 minutes après le contrôle du véhicule ". Selon elle, "l'action de l'Etat a été irréprochable".

"De son côté, l'association " Tous Migrants " appelle dès mercredi à un rassemblement à 9 heures devant la PAF de Montgenèvre pour protester contre une " politique anti-migrants inhumaine ".

Cette femme a ensuite été transportée à l'hôpital par les pompiers, où elle a accouché d'un petit garçon. "Benoît Ducos est convoqué en audition libre [mercredi 14] à la police aux frontières de Montgenèvre pour le transport de personnes en situation irrégulière", raconte le journal régional.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL