Attention à cette nouvelle arnaque qui pourrait vous coûter cher — Chômeurs

Xavier Trudeau
Mars 12, 2018

Vous êtes à la recherche d'un emploi et vous répondez à une annonce qui paraît commune. Bien rédigées, sans faute d'orthographe, elles portent parfois le logo Pole Emploi et concernent généralement des postes dans le secteur des services. L'offre semble donc sérieuse. Après quelques échanges avec le recruteur (par téléphone ou par email), il vous envoie un chèque de 1.000 ou 2.000 euros, pour que vous puissiez vous acheter du matériel et ainsi débuter votre nouvelle activité.

C'est là que le piège se referme. La somme du chèque reçu est supérieur à la somme annoncée au départ et l'employeur rappelle le chômeur pour lui demander de virer la différence, prétextant une erreur de la comptabilité. Cette méthode permet ainsi aux malfrats de récupérer la somme en argent liquide. Normal, il s'agit d'un faux.

Après avoir reçu jusqu'à cinq plaintes hebdomadaires, le commissariat de Tours (Indre-et-Loire) et Pôle emploi lancent une mise en garde contre une escroquerie à la fausse offre d'emploi qui aurait fait des centaines de victimes, rapporte France Bleu Touraine, lundi.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL