Côte d'Ivoire/ Inter/ Décès à Paris de l'universitaire Lilyan Kesteloot

Xavier Trudeau
Mars 2, 2018

Auteure de plusieurs ouvrages érudits sur la littérature africaine, elle est affublée par l'un d'eux du sobriquet de "Mère porteuse de la littérature francophone d'Afrique noire". Elle était sans nul doute l'une des plus grandes spécialistes de la littérature africaine d'expression française.

Elle a ainsi constitué au sein de l'IFAN, une sonothèque sur le patrimoine oral du Mali, de la Côte d'Ivoire et du Burkina Faso, sans compoter que la défunte universitaire est mondialement reconnue pour ses travaux sur Léopold Sédar Senghor et Aimé Césaire. On peut citer, dans sa très riche bibliographie, "Césaire et Senghor: un pont sur l'Atlantique", publié en 2006 aux éditions L'Harmattan.

Son intérêt pour la littérature africaine remonte à son enfance coloniale dans le Congo belge. Elle a également publié de nombreux ouvrages critiques.

La Faculté des Lettres de l'Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Ucad) est en deuil.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL