Comment la photo d'un professeur au Ghana l'a emmené jusqu'à Microsoft

Alain Brian
Mars 20, 2018

Pour enseigner l'informatique à ses élèves et plus précisément le logiciel Microsoft Word, Richard Appiah Akoto, un professeur ghanéen devait le dessiner sur son tableau.

"Hey Microsoft. Il enseigne Word sur un tableau noir". Annotations et légendes à l'appui. Et pour cause: dans cette petite école de Sekyedumase, dans le centre du Ghana, aucun ordinateur n'était disponible pour faire cette démonstration en temps réel. Et si nous revenons à la charge aujourd'hui, c'est parce que l'intéressé a fait savoir, toujours sur Facebook, que la cavalerie (ou plutôt des PCs) était arrivée dans son établissement.

Après avoir été interpellé par une internaute sur Twitter, Microsoft Afrique a promis d'équiper le professeur et de lui donner gratuitement accès au programme d'éducation de Microsoft. Quelques semaines plus tard, il annonçait avoir reçu un ordinateur d'un étudiant saoudien de l'université de Leeds, au Royaume-Unis. Plus surprenant, la firme américaine a invité Richard Appiah Akoto pour partage son expérience lors du Microsoft Global Education Exchange Summit (ouf!), une conférence consacrée bien sûr à l'éducation. Au total, ce sont cinq ordinateurs bureautiques ainsi que deux ordinateurs portables qui ont été offerts à l'école, ainsi que plusieurs cartons de livres de technologie. À noter que des ordinateurs supplémentaires seraient en route à l'heure où nous écrivons ces lignes, ordinateurs provenant d'autres donateurs... Il déclarait notamment, peu après son premier post sur Facebook: " Je suis très surpris de l'engouement autour de ces photos, car j'ai juste fait une publication Facebook comme j'en fais régulièrement sur les nouvelles techniques que j'utilise pour intéresser mes élèves".

The staff and students of Betenase M/A JHS wishes to say a very big thank you to AMIRAH ALHARTHI, university of Leeds...

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL