Début du procès en appel de la "chemise arrachée"

Claudine Rigal
Mars 12, 2018

Le 5 octobre 2015, l'annonce d'un plan de restructurations chez Air France dégénère.

Les images de deux cadres d'Air France, chemises arrachées, avaient fait le tour du monde. Le DRH d'Air France de l'époque Xavier Broseta avait dû fuir, torse nu, et l'ex-responsable du long-courrier Pierre Plissonnier s'était retrouvé la chemise en lambeaux.

Lundi, quatre anciens salariés, qui ont depuis été licenciés, comparaîtront pour violences. Un quatrième est relaxé. Huit autres écopent de 500 euros d'amende pour dégradations. Ce procès doit durer jusqu'au 20 mars. Un mois après un précédent mouvement qui avait conduit à l'annulation d'un quart des vols.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL