Décision favorable du Tribunal de Commerce

Xavier Trudeau
Mars 13, 2018

Le tribunal a accédé aux demandes du groupe, décidant de l'ouverture d'une procédure de redressement judiciaire pour sa branche Afrique, tandis que l'ouverture d'une procédure de sauvegarde a été décidée pour Rougier SA, a précisé le Tribunal interrogé par CommodAfrica.

Le tribunal de commerce de Poitiers a rendu sa décision dans le dossier du groupe Rougier, leader mondial du bois exotique.

"Cette situation a provoqué des tensions de trésorerie persistantes, accentuées par le retard des remboursements des crédits de TVA des filiales opérationnelles africaines".

Au cours de la même audience de mai, le tribunal examinera le sort de Rougier SA, en vue de statuer sur le renouvellement de la période d'observation, l'arrêt du plan, le prononcé du redressement ou la liquidation, sur la base de la liste des créanciers, dettes, contrats recueillis. Pour Rougier SA et pour Rougier Afrique International, ces situations impliquent de fortes mesures de restructuration qui seront prochainement mises en œuvre.

En réalité, deux dossiers étaient présentés: l'un concerne la société mère Rougier SA, le second porte sur Rougier Afrique International. En revanche, un redressement judiciaire signifie que l'entreprise ne peut plus faire face à ses paiements mais qu'une solution (un "redressement") est possible.

Francis Rougier a insisté vendredi sur le fait que Rougier Sylvaco Panneaux, une autre société du groupe qui importe du contreplaqué et emploie une soixantaine de personnes en France, n'était "pas concernée par les difficultés actuelles et se porte très bien".

Deux mandataires et deux administrateurs ont été nommés, ils vont aider le responsable dans la réorganisation des activités en Afrique. Dans ce cadre, la cotation de l'action Rougier reste suspendue.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL