Des Assises pour faire (re)décoller le transport aérien français

Xavier Trudeau
Mars 20, 2018

Six mois après le lancement des Assises de la mobilité dédiées au transport terrestre, le gouvernement ouvre ce mardi celles du transport aérien. Ce terrible constat dressé par la ministre des Transports Elisabeth Borne justifie que l'on mette tout en œuvre pour inverser la courbe. C'est l'ambition des premières Assises du transport aérien qui s'ouvrent ce mardi.

La "taxe d'aéroport" (TAP) finance les services de sécurité (incendie), de sauvetage, de lutte contre le péril animalier, de sûreté et les contrôles environnementaux.

L'an dernier, les compagnies aériennes françaises n'ont capté que 10 % de la croissance du trafic aérien français. En huit années, la France est passée du cinquième au huitième rang mondial en termes de revenu par passager kilomètre (RPK).

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL