Des escrocs usurpent l'identité du Prince Albert II et d'autres personnalités — Monaco

Pierre Vaugeois
Mars 17, 2018

Un faux prince Albert II.

Au cours d'une conversation vidéo par WhatsApp, totalement surréaliste, l'usurpateur lui demande de l'argent pour libérer un journaliste monégasque enlevé par un groupe islamiste. La cible de ces escrocs? La pratique a pour but " d'obtenir, sous prétexte de régler un problème financier urgent, des transferts de fonds vers des comptes bancaires ouverts à l'étranger, notamment en Asie ". Malgré l'ouverture d'une enquête, cette mésaventure semble se répéter selon les informations de Monaco-Matin qui indique que des escrocs auraient à nouveau utilisé un sosie du prince Albert de Monaco dans des messages vidéos où il semble apparaître à son bureau. Très organisées, ces personnes malveillantes ont soigné tous les détails de leur mise en scène frauduleuse. Pour preuve, "des documents à l'en-tête d'organismes officiels de Monaco et apparemment signés par leurs responsables peuvent être transmis, de même que les appels peuvent afficher le numéro du standard téléphonique de ces organismes", révèle le communiqué.

La technique n'est pas nouvelle.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL