Des pilules pour avoir un bébé à la peau claire — Ghana

Evrard Martin
Mars 3, 2018

Destinées aux femmes enceintes qui espèrent donner naissance à un bébé à la peau claire, cette étrange tendance serait dangereuse pour la santé. L'enfant, quant à lui, est exposé à des risques de malformations congénitales, comme des dommages des membres et organes internes. De surcroît, ces comprimés ne garantissent en aucun cas l'obtention de l'effet escompté, alerte le gouvernement ghanéen. Les autorités ghanéennes vont poursuivre en justice les entreprises et les personnes en possession de ces pilules illicites.

Prendre des pilules pour espérer avoir des enfants à la peau claire, c'est la nouvelle lubie des Ghanéennes. Chez la mère, elle peut entraîner des cancers de la peau, et des maladies rénales et hépatiques. Selon un rapport publié en 2016 par le New York Times repéré par Le Point, près de 70% des femmes d'Afrique de l'Ouest auraient déjà utilisé des crèmes censées éclaircir la peau.

Le Ghana a fait les gros titres le mois dernier lorsque les candidats aux postes du service d'immigration ont été disqualifiés du processus de recrutement s'ils blanchissaient la peau ou les vergetures, par crainte de saigner pendant l'entraînement "pénible". Pour se sentir plus belles et mieux vues, elles sont encore nombreuses à utiliser des crèmes éclaircissantes.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL