Des taxis volants en test en Nouvelle-Zélande

Xavier Trudeau
Mars 14, 2018

C'est la perspective qu'ouvre Cora, du nom du projet de taxis volants sans pilote soutenu financièrement par le cofondateur de Google, Larry Page. En effet, selon le New York Times, le prototype de la start-up, Cora, à mi-chemin entre un drone, une voiture et un hélicoptère, survole depuis octobre dernier la Nouvelle-Zélande, et ce dans le plus grand secret. Il peut voler jusqu'à 170km/h, et utilise 12 hélices pour se soulever et atterrir à la verticale. Mais ses développeurs soulignent qu'elle est...

Prendre un taxi-volant pour se déplacer comme on réserve un VTC en ville? "Nous pensons que c'est la prochaine étape logique de l'évolution des transports" a-t-il ajouté. L'appareil, qui peut transporter deux passagers, peut également déployer un parachute en cas de problème.

Kitty Hawk développe également un autre prototype d'engin individuel volant appelé le "Flyer", dont un exemplaire a été dévoilé aux Etats-Unis en avril.

L'aéronef ne sera pas a priori proposé à la vente mais fonctionnera comme les compagnies de taxis et de VTC, les passagers devant réserver leur voyage via une application mobile. La phase des tests doit durer six ans.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL