Greg Guillotin reconnaît avoir truqué une quarantaine de séquences

Pierre Vaugeois
Mars 18, 2018

Vivement épinglé par les internantes, le youtubeur a cependant décidé de prendre un prendre un peu de recul et de mettre sa carrière en suspens.

"J'aimerais savoir pourquoi, Greg Guillotin, dans "Demander des objets improbables à la plage", tu t'es retrouvé à demander des objets à quelqu'un que tu connaissais". Trois jours après ces révélations, il fait un nouveau mea culpa.

" LIRE AUSSI - Touche pas à mon poste!".

Plutôt mal à l'aise face à Cyril Hanouna, Greg qui avait reconnu avoir utilisé quelques acteurs pour l'une de sa caméra cachée, a toutefois précisé à l'animateur que c'était la seule fois que cela s'était produit. "Ça me fait mal mais c'est mérité", débute le youtubeur, estimant avoir été "maladroit dans (sa) réponse" sur le plateau de Cyril Hanouna. "J'ai voulu vous expliquer tout l'envers du décor, tout le travail que ça représente, le nombre fou de tournages jusqu'à avoir la bonne réaction, la problématique de la notoriété grandissante, le fait que ça concernait une minorité par rapport aux 95 % qui sont vrais...", écrit-il avant d'avouer: "Mais voilà, il y a ce "presque", et tous ces éléments qui ne sont pas une excuse" Et d'ajouter =: "J'ai énormément de peine pour l'équipe et pour les personnes qui nous suivent".

Lundi soir, le youtubeur Greg Guillotin était l'invité de "Touche pas à mon poste" sur C8, émission dans laquelle il propose régulièrement des caméras cachées.

Il l'assure: cet épisode lui servira de leçon: "PLUS JAMAIS". Il compte désormais faire une pause en se retirant de la vie médiatique. Je vous avoue que ces derniers jours n'ont pas été faciles. " avait expliqué ce dernier qui avait ajouté "On a pris quelques comédiens sur cette caméra cachée ". C'est ce qui nous galvanise, et j'espère qu'on va trouver un moyen de continuer à vous surprendre et vous divertir", a-t-il conclu, avant de promettre qu'il n'aurait plus recours à des comédiens pour ses pièges.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL