Hantz attend des sanctions — Metz

Solenn Plantier
Mars 9, 2018

Après le match nul entre Guigamp et le FC Metz (2-2) au soir de la 27ème journée de Ligue 1, Frederic Hantz et Antoine Kombouaré avaient eu un vif échange dans les travers du Rondourou.

"Les faits sont simples, a expliqué Frédéric Hantz, l'entraîneur messin sur RMC". "Il a eu des mots à mon égard que je ne veux pas répéter".

Frédéric Hantz, entraîneur de Metz. Bien sûr que je lui en veux. C'est grave, ce qui s'est passé. "Vous dites qu'Antoine Kombouaré s'est excusé mais il s'est excusé auprès de vous, pas auprès de moi. J'ai été très touché par ça". Le surlendemain du match, le président guingampais avait qualifié Hantz dans les colonnes de L'Equipe de "spécialiste de la provocation".

"J'attends que les gens compétents jugent de tels agissements ainsi que les déclarations de son président, qui sont mensongères et diffamatoires", s'est-il indigné. Celles d'Antoine sont une attaque gravissime à l'homme que je suis. Je n'ai pas à juger de ça. L'ancien entraîneur de Bastia se réserve même le droit de régler ce conflit devant la justice si nécessaire: "S'il ne se passe rien, peut-être que j'essayerai de faire respecter ma dignité d'homme et d'entraîneur".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL