Journée de la femme: la gaffe d'Agnès Buzyn à l'Assemblée

Evrard Martin
Mars 7, 2018

Ce mercredi 7 mars, la totalité des questions au gouvernement des députés LREM est consacrée aux droits des femmes, en amont de la journée du 8 mars. De ce fait, les questions au gouvernement étaient exclusivement consacrées à l'égalité femmes-hommes, une des causes nationales défendues par le gouvernement depuis l'élection d'Emmanuel Macron.

Cependant, certains ministres l'ont oublié au moment de prendre la parole. La séance de mercredi sera en outre présidée par la vice-présidente Annie Genevard (LR), après celle de mardi par Carole Bureau-Bonnard (LREM), conformément à une décision actée lors de la conférence des présidents qui réunit autour de François de Rugy les chefs de file des groupes politiques et présidents de commissions.

"Je vous en prie, madame la ministre, poursuivez", a ensuite lancé la vice-présidente Annie Genevard dans un large sourire elle aussi. Elle y a joint un courrier daté du 22 février dans lequel elle rappelle que l'Assemblée n'a jamais été présidée par une femme et plaide que sa présence au "perchoir" lors des questions au gouvernement serait "un beau symbole pour marquer les esprits".

"La première journée des droits des femmes de la législature revêt un caractère particulier", a assuré François de Rugy. Le président de l'Assemblée nationale a notamment souhaité que les députés démontrent "de façon plus forte encore cette semaine" leur "engagement constant, croissant pour l'égalité femme-homme et le respect des droits des femmes".

Tout au long de la semaine, l'Assemblée nationale accueille également "plusieurs événements en faveur de la promotion et de la défense des droits des femmes", dont une remise des prix de la Créatrice 2018 mardi soir à l'Hôtel de Lassay.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL