Là où fleuri l'art spontané — Bruxelles

Pierre Vaugeois
Mars 6, 2018

La température a encore grimpé d'un cran dans le centre-ville de Bruxelles. L'échevine de la culture a par ailleurs déclaré que "l'art spontané a toute sa place dans la capitale".

Il faisait écho au pénis géant, découvert il y a tout juste un an, sur la façade d'un bâtiment de l'avenue du Parc à Saint-Gilles. En plein centre de la capitale, rue du Marché aux Porcs, une nouvelle fresque érotique a fait son apparition. A Bruxelles, l'on peut retrouver divers fresques explicites de ce genre et ces dernières ne sont généralement non signés par leurs auteurs.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL