La pub normande pour séduire les entreprises anglaises bannie des transports londoniens

Claudine Rigal
Mars 12, 2018

Ce faux journal, créé par le conseil régional de Normandie, invitait les entrepreneurs britanniques à "voter avec leurs pieds" et "laisser derrière eux les craintes liées à l'après-Brexit" en s'installant en France. Par Philippe Bernard (Londres, correspondant) TFL assure que la campagne de promotion normande contient " des images et des messages qui évoquent des sujets sensibles ou controversés pour le public ". Au cœur de cette démarche, une pub sous la forme d'une fausse Une de l'imaginaire "Normandy Times".

La une du Normandy Times ne s'affichera pas dans les couloirs du métro londonien. Les créatifs de l'AD proposent aux Londoniens d'emprunter le bateau ou l'avion. Le président de la région Normandie Hervé Morin a réagit après l'interdiction dans le métro de Londres (Royaume-Uni) d'une campagne de publicité incitant les entreprises britanniques à fuir le Brexit et à s'installer en Normandie.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL