Le président d'un club menace l'arbitre d'une arme — Grèce

Solenn Plantier
Mars 12, 2018

Un nouveau coup de folie. Pour ce match décisif dans la course au titre, la tension était énorme et la partie a dérapé à la 84e minute.

Accordé dans un premier temps, un but de Fernando Varela pour le PAOK a été finalement annulé pour un hors-jeu après de vives discussions pendant plusieurs minutes.

Accompagné de ses gardes du corps, Ivan Savvidis a ordonné à ses joueurs de quitter le terrain avant de se diriger vers l'arbitre avec une arme accrochée à sa ceinture. Il est arrêté tandis qu'un délégué vient prévenir l'arbitre que Savvidi est armé. Le match est interrompu et sera définitivement stoppé deux heures plus tard.

Pour ajouter à la confusion, l'arbitre aurait donné le PAOK vainqueur 1-0 sur son rapport car l'AEK aurait refusé de revenir sur le terrain... Le Comité d'appel de la Fédération grecque de football lui a rendu les trois points perdus après l'annulation du match du 25 février contre l'Olympiakos à la suite de divers incidents, dont la blessure d'Oscar Garcia, l'entraîneur de l'équipe du Pirée.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL