Le référendum sur l'indépendance aura lieu le 4 novembre — Nouvelle-Calédonie

Claudine Rigal
Mars 19, 2018

Ce référendum sur l'accès à la pleine souveraineté de la Nouvelle-Calédonie est l'aboutissement d'un processus de trente ans après les accords de Matignon, signés en 1988 et qui ont fait suite à quatre ans d'affrontements meurtriers entre indépendantistes Kanak et loyalistes Caldoches.

Le texte n'a pas été adopté à l'unanimité, en dépit de son " caractère historique ", souligné par plusieurs élus. Les élus des Républicains Calédoniens, du Rassemblement-LR et du Mouvement populaire calédonien ont voté contre. "C'est pour ça que nous étions opposés à une délibération purement administrative", a expliqué à l'AFP Jacques Lallié, élu UC-FLNKS (indépendantiste).

Un rendez-vous historique " Le texte qui accompagne la délibération ne fait aucune place à la fierté d'être français.

En 1998, l'accord de Nouméa a instauré une décolonisation progressive, débouchant sur une consultation sur l'indépendance.

Malgré ce désaccord, la date du scrutin a donc été fixée par les élus locaux. "Cela mérite au moins un rapport de présentation pour mettre en perspective l'exercice de ce droit dont nous sommes les seuls à disposer au sein de la République", a-t-il fait valoir. Le Congrès a fixé ce lundi la date du référendum sur l'indépendance, prévu par l'accord de Nouméa de mai 1998, au dimanche 4 novembre 2018.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL