Les policiers chez Netanyahu soupçonné de corruption — Israël

Claudine Rigal
Mars 2, 2018

La police israélienne a pour la première fois interrogé le Premier ministre Netanyahou en tant que possible suspect dans le cadre d'une affaire de corruption présumée concernant une société de télécommunication. Son épouse, Sara Netanyahu, doit être interrogée dans des locaux de la police, selon les médias.

Les policiers entendent interroger séparément Benjamin Netanyahu et sa femme pour savoir s'ils auraient cherché à s'attirer les grâces de Shaul Elovitch, principal actionnaire de Bezeq, le plus important groupe de télécommunications israélien, ont-ils précisé.

Benjamin Netanyahu, également soupçonnés dans deux autres affaires de corruption, nie toute malversation.

Le 13 février, la police a annoncé avoir conseillé à la justice d'inculper Benyamin Netanyahou pour corruption, fraude et abus de confiance.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL