Levothyrox : un tiers des patients auraient renoncé à ce traitement

Evrard Martin
Mars 9, 2018

"L'ANSM [Agence du médicament] et la DGS [Direction générale de la Santé] estiment après analyse des bases de données de l'Assurance maladie qu'environ 500.000 patients se sont tournés vers des alternatives à la nouvelle formule du Levothyrox", indique le ministère. Selon l'association, près d'un million de Français malades de la thyroïde auraient abandonné le Levothyrox par crainte des effets secondaires de la nouvelle formule, au profit d'autres traitements. Quelque trois millions de personnes en France sont traitées pour hypothyroïdie.

"Les autorités ne font en fait référence qu'aux 17 000 malades ayant rempli avant fin novembre 2017 des procédures complexes de signalement en pharmacovigilance, et non à ceux (un million au moins) qui n'ont pas supporté la nouvelle formule et ont changé de traitement sous supervision médicale", objecte Vivre sans thyroïde.

Toutefois, certains patients se sont rapidement plaints d'effets secondaires.

Cette querelle de chiffre intervient alors qu'un juge d'instruction a été désigné lundi 7 mars à Marseille pour enquêter sur des faits de tromperie aggravée, blessure involontaire et mise en danger d'autrui.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL