Ligue 1: envahissement du terrain à Lille

Solenn Plantier
Mars 12, 2018

La LFP condamne fermement les débordements survenus samedi soir au stade Pierre Mauroy à l'issue de la rencontre LOSC - Montpellier Hérault SC. Dès le jeudi 15 mars, la commission de discipline de la Ligue instruira le dossier des incidents. "Nous assumons l'envahissement de terrain mais ne cautionnons pas les très rares violences isolées d'hier, largement exagérées par certains médias et déjà démenties par le principal joueur intéressé", commencent-ils. Je vais rentrer chez moi et il va se passer quoi? Certains d'entre eux ont frappé les joueurs. Heureusement pour les hommes de Christophe Galtier (expulsé dans les ultimes secondes du match), le service de sécurité s'est rapidement déployé et les a raccompagnés jusqu'aux vestiaires. Selon RMC, les milieux brésiliens Thiago Maia et Thiago Mendes, ainsi que l'attaquant Nicolas Pepe ont été la cible de coups. "Je ne comprend pas leur réaction", a-t-il confié.

Pointés à la 19e place, les Dogues n'ont plus connu de victoire depuis le 28 janvier. "Les supporters attendaient plus de nous, mais ce n'est pas avec ce genre de situation qu'on va s'en sortir, je trouve ça inacceptable". Des centaines de supporters, des ultras mécontents du score, sont descendus sur la pelouse du Stade Pierre Mauroy. N'hésitez pas à réagir et à débattre dans l'espace "Ajouter un commentaire".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL