L'UE accuse le Royaume-Uni de fraude — Importations chinoises

Xavier Trudeau
Mars 8, 2018

Voilà qui ne va pas arranger les relations entre l'Europe et Londres. Pour le forcer à rembourser le manque à gagner, l'institution européenne a donc mis le Royaume-Uni en demeure, jeudi. Le but: récupérer quelque 2,7 milliards d'euros de droits de douane que Bruxelles estime destinés au budget européen. L'UE réclame donc 2,7 milliards d'euros, concernant des produits venus de Chine.

Le même jour l'année dernière, l'Office européen anti-fraude rendait un rapport qui révélait qu'entre 2013 et 2016, des montants de droits de douane importants avaient été éludés grâce à de fausses factures, des factures fictives et en présentant des déclarations de valeur en douane incorrectes. Ces impôts font partie des ressources propres du budget de l'Union européenne. Cette fraude a, selon elle, " entraîné des pertes pour le budget de l'UE s'élevant à 2,7 milliards d'euros ". Le Royaume-Uni dispose de deux mois pour répondre à Bruxelles. Il a deux mois pour répondre, sous peine de se voir traîner devant la Cour de justice de l'UE.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL