Nadia Ramassamy accompagne Emmanuel Macron en Inde

Claudine Rigal
Mars 10, 2018

M. Macron est arrivé en Inde vêtu d'un complet, d'une chemise et d'une cravate, contrairement à son homologue canadien qui avait opté pour des vêtements traditionnels indiens, ce qui lui avait valu d'être l'objet de plusieurs railleries d'analystes politiques et de l'opposition à Ottawa.

Le dimanche sera dévolu au premier sommet de l'Alliance solaire internationale (Asi), une coalition issue de la COP21, portée par l'Inde et la France et destinée à promouvoir cette énergie renouvelable dans les pays en développement.

Quelles sont les priorités de ce voyage?

"C'est un marché gigantesque avec 1,25 milliard d'habitants et où la France est peu implantée". "La France s'est fortement engagée sur le dossier de la lutte contre le changement climatique et il important pour elle de s'assurer du soutien des grandes puissances, dont l'Inde".

Mais la tendance est à la hausse, avec un bond de 30% des exportations françaises en 2017, selon l'Elysée.

Le président français Emmanuel Macron débute vendredi une visite officielle de quatre jours en Inde, un déplacement qui marque les 20 ans du partenariat stratégique franco-indien, mais qui sera aussi l'occasion d'approfondir les relations franco-indiennes, notamment dans les domaines de l'environnement et de la coopération de défense, a indiqué vendredi à Xinhua Isabelle Saint-Mézard, enseignante-chercheuse à l'Institut français de géopolitique de l'Université Paris 8. Les deux pays poursuivront par ailleurs les négociations autour de la vente de six réacteurs nucléaires de nouvelle génération EPR, ainsi que d'équipements militaires.

Y aura-t-il un moment fort?

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL