Ouverture des négociations sur l'avenir des terres agricoles de la ZAD — NDDL

Claudine Rigal
Mars 20, 2018

"Les terres ont vocations à redevenir agricoles à Notre-Dame-des-Landes".

La préfète de la région Pays de la Loire doit présider un premier comité de pilotage.

Il survient à la veille d'une visite de deux jours de Sébastien Lecornu, secrétaire dÉtat auprès du ministre de la Transition écologique, à Nantes et Notre-Dame-des-Landes.

Et de l'autre côté, la Confédération Paysanne, qui reprendra les revendications des Zadistes. Conviée, l'Acipa, principale association opposée à l'ex-projet d'aéroport, a décliné l'invitation mais ne participera pas non plus au rassemblement organisé devant la préfecture par "l'assemblée du mouvement" anti-aéroport, disant préférer le dialogue à la "démonstration de force".

Il se dit "inquiet" des menaces d'expulsions et de la fermeté de l'état. "On n'est pas dans une démarche d'opposition, on est ouverts à un vrai début de dialogue mais sur la base de nos propositions", affirme-t-il. Mais les zadistes, qui refusent d'être oubliés alors qu'ils s'estiment "seuls légitimes à prendre en charge l'avenir de la Zad", s'inviteront sous ses fenêtres.

Le rassemblement – qui s'est déroulé sans incidents – avait lieu en marge de la première réunion du comité de pilotage pour la gestion des terres de Notre-Dame-des-Landes qui regroupe les collectivités locales, la chambre d'agriculture, les syndicats agricoles, les services de lÉtat et des associations de paysans historiquement opposés au projet.

La représentante de l'État a rappelé de son côté qu'elle avait rencontré, tout au long du mois de février, "l'ensemble des acteurs concernés" et que chacun a pu faire connaître sa "vision prospective du devenir de ce territoire". Tous demandent un gel de l'attribution conventionnelle des terres, pendant au moins un an, le temps d'élaborer le futur projet agricole. Les manifestants ont déployé une grande banderole proclamant "La gestion des terres à ceux qui l'ont défendue - Larzac 2018".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL