Stephen Hawking avait prédit la fin de l'univers avant de mourir

Alain Brian
Mars 20, 2018

Deux semaines avant son décès, Stephen Hawking avait soumis un document de recherche final dans lequel il démontrait l'existence possible d'un "multivers", c'est-à-dire, des univers parallèles au nôtre et développé suite au Big Bang. Intitulé "A Smooth Exit from Eternal Inflation" ("Une sortie lisse de l'inflation éternelle"), ce papier a été co-écrit avec Thomas Hertog, un physicien de l'Université catholique de Louvain.

L'astrophysicien britannique soutenait l'hypothèse que notre univers n'a pas été l'unique produit du big bang. Faute de temps et de vie, Stephen Hawking laisse donc aux futures générations scientifiques le soin de concevoir la sonde qui, équipée de capteurs ultrasensibles, piégera cette radiation originelle où doit persister la trace d'univers parallèles au notre.

Si M. Hawking était toujours en vie, cette découverte aurait pu le mettre en lice pour un prix Nobel, quelque chose qu'il n'a jamais pu atteindre, souligne le Daily Mail. Il a souvent été nominé pour le prix Nobel et aurait dû le gagner. "Maintenant, il ne pourra plus jamais l'obtenir", a-t-il confié au Sunday Times.

Hawking travaillait depuis longtemps sur les " multivers ".

L'astrophysicien britannique Stephen Hawking, considéré comme l'un des esprits les plus exceptionnels que la Terre ait connu, est décédé le mercredi 14 mars à l'âge de 76 ans.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL