Un problème de taille au Zimbabwe — Sida et préservatifs

Evrard Martin
Mars 5, 2018

Petit problème de taille au Zimbabwe.

C'est ce que révèle le site internet NewZimbabwe.com, en citant les propos du ministre de la Santé zimbabwéen David Parirenyatwa. Les préservatifs importés de Chine font beaucoup trop de mécontents dans son pays: ils sont jugés trop petits. À l'heure actuelle, le pays est un des plus touchés au monde avec 13,5 % de la population séropositive et environ 40.000 nouveaux malades chaque année. "La région d'Afrique australe, où nous nous trouvons, est particulièrement frappée par le fléau du sida".

Lors d'une intervention publique, le ministre local a ainsi assuré que les autorités encourageaient "l'utilisation du préservatif" afin d'éviter la propagation du sida, mais que "certains de nos concitoyens se plaignent de l'étroitesse des moyens de contraception qu'on leur propose". Le ministre de la Santé a donc invité les entreprises locales à se lancer dans la production de préservatifs afin de mieux répondre aux besoins de la population. "Nous recueillons actuellement les témoignages de Zimbabwéens".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL