Agnès Buzyn réaffirme sa volonté d'un déploiement rapide — Tiers payant

Evrard Martin
Avril 25, 2018

Le tiers payant sera-t-il prochainement généralisé à l'ensemble de la population?

Sur demande du gouvernement, l'Inspection générale des affaires sociales (Igas) a remis son rapport sur les conditions de déploiement du tiers-payant. L'IGAS a mené une concertation avec l'ensemble des acteurs de la santé et des représentants des éditeurs de logiciels. Alors que ce dernier est pratiqué de manière massive par certains professionnels de santé, notamment les pharmaciens, il progresse mais reste encore limité pour les consultations et actes médicaux: 28% de ces consultations et actes en tiers-payant en 2017 hors cas d'obligation légale.

La ministre souhaite que les déploiements préconisés par le rapport soient mis en œuvre.

L'Inspection générale des affaires sociales (Igas) a remis le rapport sur les conditions de déploiement du tiers-payant, qui lui avait été commandé fin 2017 par la ministre des Solidarités et de la Santé Agnès Buzyn.

Agnès Buzyn annonce qu'un suivi régulier sera mis en place sur la montée en charge du dispositif et du service rendu aux professionnels de santé.

Elle cite l'objectif de "se rapprocher à trois ans (fin 2020) de 100% de tiers-payant pour les bénéficiaires de l'aide à la complémentaire santé, pour les dépenses prises en charge à 100% par le régime obligatoire au titre de l'assurance maternité et pour les soins en rapport avec une affection de longue durée".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL