Allocations, minimum vieillesse, énergie... Ce qui change au 1er avril 2018

Evrard Martin
Avril 1, 2018

Plusieurs prestations vont augmenter de 1% au 1er avril, en ligne avec l'inflation, selon le ministère des Solidarités et de la Santé. Et comme chaque mois, les tarifs réglementés du gaz sont revus. L'allocation de base d'éducation d'enfant handicapé augmente elle aussi de 1% à 131,81 euros.

Afin d'améliorer les secours en cas d'accident, un bouton "eCall" sera installé dans toutes les voitures construites à partir du 1er avril. Cette mesure figurait dans le Budget 2018 de la Sécurité sociale, voté fin 2017. Toutefois, l'allocation de base va elle diminuer de 7,5% à 170,71 euros pour un taux plein (-13,9 euros par mois), et à 85,36 euros pour un taux partiel, pour les enfants nés ou adoptés à compter d'avril.

ET AUSSI Qui bénéficiera de la hausse de l'aide à la garde d'enfant?

D'autres changements sont également à prévoir. Moins de foyers pourront donc les toucher.

Le plafond applicable dépend du nombre d'enfants à charge et de la situation familiale et professionnelle. La prime d'activité, aide aux travailleurs à revenus modestes, va elle atteindre 531,51 euros pour une personne seule sans enfant.

L'allocation de rentrée scolaire, qui sera versée en août, a été calculée et augmentera de 1% à 367,73 euros pour les enfants de 6-10 ans, 388,02 euros pour les 11-14 ans et 401,47 euros pour les 15-18 ans.

Enfin, cette année encore, deux prestations connaissent des revalorisations exceptionnelles en ce 1er avril, supérieures à l'inflation, conformément au plan pluriannuel de lutte contre la pauvreté adopté en 2013. L'allocation de soutien familial, qui complète le revenu des parents isolés ne percevant pas de pension alimentaire, augmente de 5,2% à 153,70 euros pour un taux plein, 115,30 euros pour un taux partiel.

L'Allocation aux adultes handicapés (AAH) passe à 819 euros maximum. La hausse devrait être de 1%.

- Le montant versé pour le minimum vieillesse est lui aussi en hausse de 1 %.

L'allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa) augmente de 30 euros, à 833 euros par mois pour une personne seule. L'AAH doit par ailleurs connaître des revalorisations exceptionnelles au 1er novembre, à 860 euros, et au 1er novembre 2019 pour atteindre 900 euros. Le Revenu de solidarité active (RSA) passe à 550,93 euros par mois pour une personne seule résidant en métropole. Cette ASPA concerne notamment les plus de 65 ans à faibles revenus.

Les tarifs réglementés de vente du gaz vont baisser d'1,1 % en moyenne en avril 2018. Cette diminution sera de 0,4% pour les utilisateurs du gaz pour la cuisson, de 0,7% pour ceux qui ont un double usage cuisson et eau chaude et de 1,2% pour les foyers qui se chauffent au gaz.

Une baisse moyenne de 3% était déjà intervenue au 1er mars, elle avait fait suite à cinq mois consécutifs de hausse. Autre conséquence de la fin de la trêve: les zadistes de Notre Dame des Landes, deviennent expulsables. Idem pour les coupures d'énergie. Les expulsions des locataires ne payant pas leur loyer pourront reprendre à partir du mois d'avril.

LA QUESTION La trêve hivernale: une protection en trompe l'oeil?

Pour les nouveau-nés, un nouveau modèle de carnet de santé entre en vigueur en avril (téléchargeable ici).

- les messages de prévention, "pour tenir compte des évolutions scientifiques et sociétales, de nouvelles recommandations, et de l'identification de nouveaux risques", explique le ministère.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL