Apple condamnée à verser 502,6 millions de dollars à VirnetX

Alain Brian
Avril 12, 2018

De fait, la compagnie devra verser la somme de 502,6 millions de dollars à VirnetX.

La nouvelle a aussitôt donné un coup de fouet au cours de VirnetX, le faisant progresser de 44%, indique l'agence Bloomberg, tandis que la valeur d'Apple a peu évolué.

FaceTime
Une utilisation de FaceTimeCC mob mob

VirnetX a lancé ses premières poursuites à l'encontre d'Apple en août 2010, l'accusant de violer des brevets sur les VPN, comme d'ailleurs Microsoft ou Cisco. Les brevets concernés mentionnent un "protocole réseau agile pour des communications sécurisées avec disponibilité système garantie ", "l'établissement d'un lien de communication sécurisé basé sur une requête à un service de nom de domaine (DNS) " et un "protocole réseau agile pour des communications sécurisées via des noms de domaines sécurisés ".

Le PDG de VirnetX, Kendall Larsen, s'est félicité de ce dédommagement " équitable ". Il ajoute que 400 millions de produits Apple utilisent ses brevets sans autorisation. À l'époque, cette société accusait le fabricant d'iPhone d'utiliser ses brevets pour FaceTime et établir une connexion entre deux utilisateurs. Six ans après, la justice définit que l'entreprise est en violation de quatre brevets et fixe la montant de l'amende à 302 millions de dollars. L'affaire a refait parler d'elle l'année dernière toutefois et Apple a finalement été obligé de verser 439,7 millions de dollars. Or, ce verdict est lui-même visé par un appel de VirnetX et la cour d'appel américaine à Washington qui doit vérifier la légalité de ces documents n'a pris aucune disposition pour suspendre l'autre volet de l'affaire, celui qui a abouti à la sanction d'Apple. La somme finale pourrait alors évoluer.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL