Ces deux fromages ont tué 10 personnes entre 2015 et 2016

Xavier Trudeau
Avril 15, 2018

Selon une enquête très sérieuse de la cellule investigation de Radio France, une dizaine de personnes ont mortellement été contaminées entre 2015 et 2016 par du fromage au lait cru, dont du morbier et du Mont d'Or tous deux fabriqués en Franche-Comté. Contacté par Europe 1, le ministère de la Santé tient à relativiser cette information en rappelant qu'en France, il y a en moyenne chaque année 200.000 cas de salmonellose avec 4.000 hospitalisations et 72 décès par an.

"Durant l'hiver 2015, nous avons eu une épidémie nationale à la Salmonella Dublin, plus grave que les autres, avec un risque plus important de décédés". Ce n'est pas la première fois que certains fromages de notre belle région sont contaminés par la Salmonelle. Elle est en effet bien plus grave que le scandale du lait contaminé Lactalis, qui a provoqué l'hospitalisation de 38 nourrissons. Étonnamment, l'affaire n'a pas suscité l'intérêt de la presse française. Si une note du 8 mars 2016 dresse un premier bilan de sept morts, un mois plus tard, le bilan grimpe à une dizaine de victimes et près de 80 malades. "Nous ne comprenons pas qu'une alerte générale n'ait pas été donnée par les responsables de l'État, au moins sur les précautions à prendre".

La Santé publique et les organismes français concernés n'ont toutefois pas chômé et cette crise a été suivie de renforcements des mesures de contrôle tous azimuts. Dès février 2016, "les autocontrôles sur les fromages, avant leur mise sur le marché, ont été multipliés par cinq" selon France Inter.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL