Cinq ans de prison pour une superstar de Bollywood — Braconnage

Pierre Vaugeois
Avril 5, 2018

Il a été condamné par un tribunal du Rajasthan au titre de la loi de protection de la faune sauvage, pour avoir tué de rares antilopes en 1998 durant une expédition de chasse, a précisé le procureur dans une déclaration à la presse.

"Le tribunal a donné cinq ans de prison et une amende de 10'000 roupies (148 francs) à Salman Khan".

Mahipal Bishnoi, l'avocat de Khan, a déclaré que le tribunal de Jodhpur, une ville de l'Etat du Rajasthan, était en train d'entendre des arguments sur la peine appropriée pour l'acteur. Il pourrait échapper une incarcération immédiate en faisant appel dans la foulée, ce qui aurait pour effet de suspendre la peine. Ils devaient contenir les admirateurs venus exprimer leur soutien à la star qui fait volontiers tomber la chemise dans ses films pour exposer ses abdominaux saillants.

En Inde, des années peuvent passer avant qu'une affaire ne soit jugée à cause de la lenteur du système judiciaire.

Habitué des scandales et des rôles de mâle dominant musculeux, Salman Khan défraye la chronique médiatique indienne depuis des années, sans pour autant sembler perdre en popularité auprès de ses millions de fans. Une condamnation dont il a finalement obtenu l'acquittement en appel.

Quatre autres têtes d'affiche bollywoodiennes - Ali Khan, Sonali Bendre, Tabu and Neelam Kothari - présentes lors de cette partie de chasse illégale ont été relaxées pour absence de preuves.

Salman Khan est un habitué des tribunaux et a déjà effectué plusieurs brefs séjours derrière les barreaux dans diverses affaires. En 2015, il avait a été reconnu coupable d'avoir écrasé un sans-abri avant de prendre la fuite.

La superstar du cinéma indien est accusée de braconnage sur une espèce d'antilopes protégées en 1998. Les deux hommes figurent parmi les dix acteurs qui gagnent le plus d'argent au monde.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL