Conflit commercial entre la Chine et les États-Unis: Trump en rajoute

Claudine Rigal
Avril 10, 2018

Les relations entre Washington et Pyongyang continuent-elles à se réchauffer?

La Chine a jugé lundi que des négociations commerciales avec les Etats-Unis étaient "impossibles dans les conditions actuelles", en dépit d'un tweet accommodant du président américain Donald Trump, sur fond d'escalade des tensions entre les deux puissances. Bien que n'évoquent pas directement le nom du président américain, l'idée d'un sommet commun fait son chemin.

Selon ce journal du Parti des travailleurs au pouvoir, Kim Jong-un a présidé la réunion du Bureau politique du comité central du parti qui s'est tenue hier.

Pour la première fois, le dirigeant nord-coréen, Kim Jong-un, a évoqué publiquement la perspective d'un " dialogue " avec les Etats-Unis, a rapporté mardi 10 avril l'agence de presse officielle nord-coréenne KCNA.

Washington et Pyongyang ne sont pas encore parvenus à s'accorder sur le lieu de la rencontre des dirigeants des deux pays, mais les consultations entre les représentants américains et nord-coréens se poursuivent, fait savoir CNN.

Pyongyang a confirmé la rencontre alors que l'ambassadeur nord-coréen auprès des Nations unies, Pak Song-il, a déclaré au Washington Post que cette invitation résultait d'une "décision volontaire et ouverte" de Kim Jong-un.

" Je pense qu'il y aura un grand respect mutuel, et nous espérons qu'il y aura un accord sur la dénucléarisation " lors de cette rencontre, a dit M. Trump. " Nous espérons que la (nouvelle) relation sera très différente de ce qu'elle a été pendant beaucoup, beaucoup d'années", a-t-il ajouté. Kim Jong-un a également mentionné dans son rapport le prochain sommet avec son homologue sud-coréen, Moon Jae-in, prévu pour le 27 avril, selon KCNA.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL