Des chercheurs maintiennent en vie des cerveaux de cochons décapités

Evrard Martin
Avril 28, 2018

Selon la revue américaine MIT Technology Review, des chercheurs américains ont annoncé avoir réussi à maintenir en vie pendant 36 heures des cellules du cerveau de cochons décapités.

L'équipe du neuroscientifique Nenad Sestan, de l'université de Yale, a mené des expériences sur 100 à 200 cerveaux de cochons obtenus auprès d'un abattoir. Si avec cette technique, des milliards de cellules se sont retrouvés en bonne santé et capables de fonctionner correctement, aucun des cerveaux n'a retrouvé une forme de conscience, s'est empressé de nuancer le scientifique.

Espoirs pour les traitements de certains cancers? Les chercheurs reconnaissent que ce genre de technique peut poser des problèmes éthiques. Au cas où elle serait tentée sur des humains, la personne dont le cerveau serait maintenu en vie garderait-elle notamment des souvenirs, une identité ou des droits? Mais la prouesse s'arrête là: cette semaine, 17 grands spécialistes de la bioéthique, parmi lesquels Sestan, ont en effet signé une tribune dans le journal Nature pour expliquer que les essais sur le cerveau humain nécessitaient une réglementation spécifique.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL