Des mesures pour lutter contre la souffrance des étudiants en santé

Evrard Martin
Avril 3, 2018

Au total, quinze mesures ont été présentées par les ministres.

Les ministres de la Santé, Agnès Buzyn, et de l'Enseignement supérieur, Frédérique Vidal, ont présenté quinze mesures pour améliorer la prise en charge des étudiants en santé.

Les deux ministres avaient commandé fin juillet un rapport à la psychiatre Donata Marra, avec pour mission d'"identifier (les) risques auxquels ces étudiants sont confrontés". Le rapport du docteur Donata Marra démontre cette situation inquiétante. Ce document remis aujourd'hui, "confirme l'ampleur des difficultés et l'urgence à agir" ont déclaré les ministres de la Santé et de l'Enseignement supérieur dans un communiqué commun.

" Certains clignotants " concernant la santé des étudiants " sont au rouge ", poursuivent-elles. Mal-être, dépression, multiplication des suicides: les étudiants en santé vont mal. En février, après un nouveau suicide d'une jeune interne à Paris, l'intersyndicale nationale des Internes (Isni) exhortait la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, à agir. Pour diminuer le stress important lié à un parcours très sélectif, l'orientation progressive des étudiants en santé doit devenir une priorité, en assurant des passerelles de sortie avec validation des acquis à tous les niveaux des études.

La première série d'engagements concerne les " mesures immédiates de soutien et d'intervention ".

Par ailleurs, les étudiants vont évaluer systématiquement les lieux de stage, déclenchant une procédure de réexamen de l'agrément ou des conventions en cas de problème. Les encadrants seront formés à la pédagogie, et la réglementation devra être appliquée strictement, notamment la limite de 48 heures de travail par semaine et le respect du repos de sécurité.

Il y a "urgence", selon les principaux syndicats des étudiants en médecine. L'objectif est également de sortir de la logique de compétition. Des "structures régionales" seront en outre créées "en lien avec les associations étudiantes" afin de trancher les "difficultés non résolues localement, notamment pour les internes".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL