Deux hommes noirs sont arrêtés dans un café Starbucks — Etats-Unis

Xavier Trudeau
Avril 16, 2018

"Je présente nos excuses les plus sincères aux deux hommes qui ont été arrêtés".

Le PDG de Starbucks Kevin Johnson a présenté ses excuses dans un communiqué de presse publié dimanche pour une récente arrestation raciste dans l'un de ses cafés, qui a provoqué une manifestation dans la rue et un tollé sur les réseaux sociaux. C'est par ces mots que le patron de la chaîne internationale de cafés Starbucks, Kevin Johnson, a tenté d'éteindre une vive polémique autour de sa marque. "Starbucks est fermement opposé à la discrimination et au profilage racial".

Embarqués " pour n'avoir rien fait " Dans la vidéo la retraçant, deux hommes noirs sont arrêtés par la police alors qu'ils attendent un ami.

Le préfet de police de Philadelphie, Richard Ross, a confirmé que des employés de Starbucks avaient appelé le numéro d'urgence 911 en expliquant que deux hommes noirs étaient entrés sans permission et refusaient de quitter les lieux. "Tous les autres Blancs se demandent pourquoi ça ne nous est jamais arrivé quand on fait la même chose", écrit en commentaire son auteure, Melissa DePino.

Il a ajouté que l'entreprise "a immédiatement lancé une enquête intégrale sur les pratiques [de nos employés]", précisant que Starbucks travaillera avec des experts extérieurs et des figures communautaires pour comprendre et améliorer leur pratiques.

L'avocat des deux hommes, interviewé par la chaîne locale CBS Philadelphia, assure que ses clients attendaient l'arrivée d'un troisième homme pour un rendez-vous d'affaires.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL