François Pérol quitterait la tête de BPCE — Banques

Xavier Trudeau
Avril 27, 2018

PARIS, 26 avril (Reuters) - François Pérol, le président du directoire de BPCE, a décidé de démissionner de ses fonctions à la tête du groupe bancaire mutualiste, écrivent jeudi l'hebdomadaire Challenges et le quotidien Les Echos sur leurs sites internet.

Contactée par l'AFP, la BPCE n'avait pas réagi en début de soirée.

François Pérol, ancien conseiller économique de Nicolas Sarkozy, avait été mis en cause pour prise illégale d'intérêt, soupçonné d'avoir été associé aux négociations sur la fusion des groupes Banques Populaires et Caisse d'Epargne avant de prendre la tête de l'ensemble en 2009.

Elle interviendrait également à un tournant pour le groupe, qui vient d'engager un plan stratégique à l'horizon 2020 et qui a vu en début d'année l'une de ses principales dirigeantes, Marguerite Bérard-Andrieu, partir pour rejoindre BNP Paribas. Il avait été relaxé en 2015 et la relaxe confirmée en 2017. Un profil naturel se dessine, selon des sources proches du dossier: celui de Laurent Mignon, directeur général de Natixis, dont le nom a récemment été avancé comme choix potentiel de la Société Générale pour remplacer Didier Valet au poste de directeur général adjoint. Lui et François Pérol ont été chacun, à leurs postes respectifs, les grands artisans du redressement du groupe mutualiste et de sa filiale cotée.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL