Herbert Diess pressenti pour prendre la tête de Volkswagen

Xavier Trudeau
Avril 11, 2018

"Volkswagen étudie une évolution future de sa structure de direction, qui serait également associée à des changements au sein du directoire", a précisé le groupe dans un communiqué.

De son côté, le quotidien économique Handelsblatt affirme citant "des sources au sein de l'entreprise", que Matthias Müller pourrait être remplacé Herbert Diess, actuel directeur de la marque Volkswagen.

"Plusieurs informations circulent en ce moment, qui sont peut-être en partie vraies et en partie fausses, mais je ne peux pas confirmer précisément", a indiqué un porte-parole du groupe contacté par l'AFP.

"M. Müller est arrivé très clairement comme gestionnaire de crise, et la grande partie de cette tâche est désormais accomplie", a commenté Jürgen Pieper, analyste automobile à la banque Metzler contacté par l'AFP.

Le contrat de Matthias Müller, qui a pris les rênes de Volkswagen une semaine après la révélation du Dieselgate en septembre 2015, court jusqu'en 2020.

Volkswagen est empêtré depuis 2015 dans un vaste scandale à tiroirs concernant des manipulations sur les logiciels mesurant les émissions polluantes de ses moteurs diesel.

Le scandale, qui a valu au groupe une série de plaintes aux Etats-Unis et des perquisitions dans ses bureaux allemands, a depuis coûté en rappels de véhicules et procédures judiciaires quelque 25 milliards d'euros au constructeur.

Matthias Müller est par ailleurs soupçonné de manipulation de cours lié au scandale du diesel. Le groupe aux 12 marques (Porsche, Audi, Skoda, Seat.) a renoué l'an dernier avec des profits records, faisant plus que doubler son bénéfice net à 11,35 milliards d'euros.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL