Ils avaient appelé leur enfant "Jihad", un juge le renomme "Jahid" — Toulouse

Claudine Rigal
Avril 16, 2018

L'enfant est né à Toulouse le 2 août 2017 et a été déclaré ainsi à l'officier d'état civil. Les parents qui avaient décidé d'appeler leur petit garçon Jihad vont devoir se reporter sur un autre nom que la justice a décidé pour eux.

Le 2 août dernier, des habitants de Léguevin, à l'ouest de Toulouse, ont décidé de prénommer leur bébé Jihad. Mais ce patronyme renvoie aussi dans les faits à la question du terrorisme islamique (une question sur laquelle on ignore totalement l'opinion des parents).

"Dans une décision rendue le 13 avril 2018, le Tribunal de Grande Instance (TGI) de Toulouse a annulé la mention du prénom " Jihad " sur l'acte d'état civil de l'enfant et a déclaré que l'enfant se prénommera désormais " Jahid ". Cette demande de prénom avait été refusée et les parents avaient d'eux-mêmes inversé les voyelles pour le changer en Jahid.

Il y a deux ans, le problème s'était déjà posé pour le même prénom sur la commune de Roubaix.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL