INFOGRAPHIE - Où en sont les autres affaires qui embarrassent Nicolas Sarkozy?

Pierre Vaugeois
Avril 12, 2018

L'ancien président a été mis en examen pour "corruption passive, financement illégal de campagne et recel de fonds publics libyens".

Nicolas Sarkozy est en garde à vue ce mardi dans les locaux de l'Office anticorruption de la police judiciaire à Nanterre. Enfin, Nicolas Sarkozy a bénéficié de plusieurs non-lieux dans différentes instructions: voyages en jets privés ou pénalités de dépenses de campagne payées par l'UMP. Une audition qui peut durer jusqu'à 48 heures et qui pourrait s'achever par une présentation devant les juges d'instruction en charge de l'enquête soit pour une mise en examen, soit pour un placement en tant que témoin assisté.

Ce n'est pas la première fois que Nicolas Sarkozy est confrontée à la justice. L'ancien président de la République se trouve ainsi mis en examen dans un troisième dossier, après l'affaire des écoutes et l'affaire Bygmalion. L'affaire avait été révélée par des écoutes téléphoniques, âprement contestées par sa défense, mais finalement validées en mars 2016 par la Cour de cassation.

Sarkozy est soupçonné d'avoir tenté, début 2014, via son avocat Thierry Herzog, d'obtenir du haut magistrat Gilbert Azibert des informations secrètes dans une procédure judiciaire. L'ex-chef de l'Etat, qui nie les faits qui lui sont reprochés, a été placé sous contrôle judiciaire. En octobre dernier, le parquet national financier a requis le renvoi de Nicolas Sarkozy, qualifié de "délinquant chevronné", devant un tribunal correctionnel ouvrant ainsi la voie à un procès.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL