La fille de Johnny annonce une bonne nouvelle — Laura Smet

Pierre Vaugeois
Avril 16, 2018

Alors que jeudi dernier le tribunal de Nanterre a refusé à Laura Smet et son frère David Hallyday le droit de regard qu'ils réclamaient sur l'album posthume de leur père (voir notre article), la fille de Johnny Hallyday a annoncé une bonne nouvelle samedi sur son compte du réseau social Instagram.

Ce n'est pas la bataille judiciaire en cours qui va stopper Laura Smet. "Sa réaction est de deux ordres: émotionnelle et rationnelle", explique-t-il évoquant alors une femme "bouleversée" et "rassurée". Et de marteler, rappelant le code Napoléon: "Le droit français s'appliquera et il interdit de déshériter ses enfants".

"En conséquence, " il y a lieu, pour prévenir ce dommage imminent, de faire droit " aux demandes de Laura et David et de " prononcer certaines mesures conservatoires ".

Dans son ordonnance, le juge du tribunal de Nanterre, en région parisienne, a estimé que les deux enfants aînés faisaient face à un " risque réel de transfert de tous les biens du défunt au profit du JPS Trust ", société dont Laeticia Halliday est la bénéficiaire, qui pourrait " intervenir à tout moment, et/ou de liquidation des actifs successoraux, les privant quasiment de toute chance de recouvrer la part successorale à laquelle ils pourraient prétendre ".

Concernant le refus du droit de regard sur l'album posthume, l'avocat veut mettre fin à toutes les rumeurs. "Ce qu'ils voulaient, c'est s'assurer qu'il n'y avait pas de dénaturation de l'œuvre de leur père", a-t-il encore déclaré sur RTL. Mais toujours selon l'avocat de Laura Smet, cette dernière a été "rassurée". "C'est bien l'authentique oeuvre de Johnny qui va bientôt être diffusée", assure-t-il. Elle a souhaité donner sa version des faits après avoir été trop longtemps salie par les "fausses déclarations" de Laura et David selon ses propos.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL