La MINURSO refuse de rencontrer le Polisario en dehors de Rabbouni — Sahara

Claudine Rigal
Avril 20, 2018

C'est ce qu'a affirmé, jeudi 19 avril, le porte-parole de l'ONU, Stéphane Dujarric.

La mission des Nations unies au Sahara (MINURSO) refuse de rencontrer les responsables du polisario en dehors de Rabbouni, en Algérie, où de telles réunions se tiennent depuis toujours, a-t-on déclaré hier à l'ONU.

Lors de son point de presse quotidien, le porte-parole de l'Onu a précisé que ce n'était que plus tard que "les observateurs ont été autorisés à reprendre leur patrouille".

Loin d'être un incident isolé, cette attaque contre la Minurso fait partie d'une longue liste d'actes agressifs du polisario à l'égard de la mission onusienne, visant à faire obstacle à l'exécution son mandat.

Derrière sa démarche machiavélique, le Polisario tente, depuis août dernier, de transférer à Bir Lahlou ses "structures civiles et militaires" et de proclamer cette localité comme capitale de sa chimérique république "RASD" pour finalement mettre l'ONU devant le fait accompli.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL