La Nasa lance TESS, son nouveau chasseur de planètes potentiellement habitables

Alain Brian
Avril 16, 2018

La NASA doit placer en orbite ce lundi 16 avril son nouveau téléscope spatial, le Transiting Exoplanet Survey Satellite (TESS). Le lancement est prévu pour 18h32 (00h32 heure française) à Cap Canaveral, en Floride, si les conditions météo sont satisfaisantes. Une mission évaluée à 337 millions de dollars.

En prenant des millions de photos à l'aide de ses quatre caméras, conçues sur mesure pour détecter les changements mineurs dans la luminosité d'une étoile, TESS va compléter les trouvailles déjà réalisées par son aîné Kepler, lancé en 2009 par l'agence spatiale américaine. TESS se focalisera sur une région 100 fois plus grande - composée d'environ 200.000 étoiles - et plus près de la Terre, soit environ 200 années-lumière. Cela permet entre autres d'en déduire la taille, la masse et l'orbite.

Pour ce faire, le TESS va utiliser le même procédé que le Kepler: la méthode des transits.

"Les êtres humains se sont toujours demandé si nous étions seuls dans l'univers, et jusqu'il y a 25 ans les seules planètes que nous connaissions étaient les huit de notre système solaire". Des télescopes plus sophistiqués prendront ensuite le relais pour observer plus précisément les exoplanètes les plus intéressantes.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL