La semaine européenne de la vaccination a été lancée ce lundi matin

Evrard Martin
Avril 24, 2018

Pour ce faire, elle lance notamment une campagne pour promouvoir le site vaccination-info-service.fr Santé publique France lance jusqu'à la fin du mois de juin une campagne de promotion du site vaccination-info-service.fr. Son objectif, " faire connaître cette interface auprès du grand public, en particulier auprès des futurs parents et des parents de jeunes enfants ".

Dans le contexte d'élargissement des vaccinations obligatoires du nourrisson, les pouvoirs publics et leurs partenaires sont pleinement mobilisés avec les professionnels de santé et de la petite enfance pour répondre aux interrogations de la population.

L'ARS Bourgogne-Franche-Comté organise dans sa région la Semaine européenne de la vaccination qui se déroulera du 23 au 29 avril 2018.

La couverture vaccinale est un défi majeur en France. De nombreuses actions pour sensibiliser et informer la population sont déployées. 11 vaccinations sont obligatoires depuis 1er janvier 2018. "C'est pourquoi l'ARS met à disposition des outils d'informations pédagogiques pour accompagner les professionnels dans leur pratique", est-il précisé. En France, alors que les couvertures vaccinales du nourrisson "sont élevées pour les vaccinations obligatoires en 2017 ou administrées conjointement dans la première année de vie", elles sont toujours insuffisantes pour celles qui sont administrées "dans la seconde année de vie", d'après Santé Publique France.

Créée en 2005 par l'Organisation mondiale de la santé, la Semaine européenne de la vaccination s'ouvre aujourd'hui. l'Occitanie est directement concernée, sa couverture vaccinale étant insuffisante.

"L'épidémie de rougeole qui touche la France depuis novembre 2017 (5 cas dans la région) rappelle ainsi combien une couverture vaccinale de 95% à deux ans pour les deux doses de vaccin est nécessaire pour interrompre la circulation du virus".

Pour l'hépatite B, le méningocoque C ou le trio rougeole-oreillons-rubéole, par exemple, les vaccins étaient seulement "recommandés" avant d'être rendus obligatoires pour les nourrissons, cette année (voir encadré). Ces vaccinations obligatoires sont exigibles pour l'entrée en collectivité pour les enfants nés à partir du 1er janvier 2018. Avant cette date, 70 % des enfants recevaient déjà ces dix injections (dix suffisent pour couvrir les onze vaccins) avant l'âge de 2 ans.

Les injections peuvent être effectuées en 6 rendez-vous, à partir de 2 mois et jusqu'aux 18 mois de l'enfant.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL