L'armée syrienne abat des missiles près de Homs

Claudine Rigal
Avril 17, 2018

Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La défense aérienne syrienne "a abattu des missiles qui étaient entrés dans l'espace aérien au-dessus de la province de Homs" qui couvre le centre de la Syrie, a annoncé mardi l'agence de presse officielle Sana.

Le Hezbollah, allié du gouvernement syrien, a fait état de trois missiles interceptés dans le secteur de l'aéroport de Doumeïr, au nord-est de la capitale, Damas.

L'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), une ONG basée à Londres et qui affirme s'appuyer sur un réseau d'informateurs sur le terrain, a fait état de fortes explosions. La télévision officielle syrienne n'a pas identifié l'origine des missiles mais a dénoncé une "agression".

A Washington, interrogé sur les tirs contre la base de Chaïrat, le Pentagone a indiqué qu'il n'y avait à ce stade aucune activité militaire américaine dans cette région.

La base de Chaïrat avait été visée en avril 2017 par une première salve de missiles ordonnée par le président américain Donald Trump après une attaque chimique contre la ville de Khan Cheikhoune.

Les Etats-Unis, la Grande-Bretagne ainsi que la France ont mené au cours du week-end des frappes contre des positions militaires du régime de Damas, en représailles à une attaque chimique présumée une semaine plus tôt dans la ville de Douma, ultime fief rebelle dans la Ghouta. "Nous n'avons pas d'autres informations à communiquer", a ajouté le porte-parole du département de la Défense, Eric Pahon. Une information démentie ensuite par des sources militaires syriennes.

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL