Le baril de Brent grimpe encore à 72 dollars — Pétrole

Xavier Trudeau
Avril 12, 2018

Vers 17h GMT, la tendance haussière continue pour atteindre les 70,63 dollars.

Le contrat mai sur le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) a gagné 1,31 dollar, soit 2%, à 66,82 dollars le baril. "Si la croissance mondiale reste soutenue en l'absence d'une guerre commerciale, les tensions au Moyen-Orient pourraient soutenir le prix du pétrole", a commenté un analyste.

Les Occidentaux maintiennent intacte leur détermination à riposter fermement à l'attaque chimique présumée imputée au gouvernement de Bachar El-Assad et faisaient toujours planer mercredi la menace de frappes militaires en Syrie après un veto russe à l'ONU.

"Nous pensons que les facteurs fondamentaux ne justifient pas les cours actuels mais malheureusement le marché se concentre davantage sur les éléments d'ordre politique et ne tient pas compte de certains avertissements, notamment la hausse de la production américaine de pétrole", ajoute-t-il.

"La Syrie ne pompe pas beaucoup de pétrole mais cela ne signifie pas que ce qui se passe en Syrie n'est pas important pour les marchés pétroliers", a déclaré Greg McKenna, analyste chez AxiTrader. Les analystes gardent également en tête le risque d'une perturbation des exportations iraniennes.

" La veille, les cours avaient grimpé à leur plus haut niveau depuis décembre 2014, alors même que l'Agence américaine d'information sur l'énergie a fait état d'une hausse surprise de 3,3 millions de barils des stocks de brut aux Etats-Unis, confirmant les estimations de la Fédération privée American Petroleum Institute (Api)".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL