Le HomePod peinerait à trouver preneur — Apple

Alain Brian
Avril 13, 2018

Selon les observations de Slice Intelligence, l'enceinte intelligente de la firme dirigée par Tim Cook aurait réalisé un bon départ. Selon Bloomberg, la pomme constate des ventes inférieures aux attentes et aurait donc réduit le volume de commandes à un de ses sous-traitant assembleur Inventec.

Apple avait compté sur la HomePod pour grignoter des parts du marché des enceintes connectées à ses concurrents Amazon et Google. Un tarif autour de 150-200 $ ainsi qu'une mise à jour vigoureuse des capacités de Siri à travers le monde lui semblent nécessaires afin de rester compétitif. Lors de la dernière semaine du mois de janvier, ses précommandes représentaient jusqu'à un tiers des ventes d'enceintes connectées aux Etats-Unis. À titre de comparaison, les ventes de l'Amazon Echo, l'assistant domestique d'Amazon atteignent 73 % et celles du Google Home 14 %. En effet, l'assistant d'Apple se limite principalement à lancer des morceaux d'Apple Music et sa reconnaissance vocale reste très limitée. Pour couronner le tout, Apple avait raté sa date de sortie: initialement annoncée pour décembre dernier - une période stratégique en raison des fêtes de fin d'année -, sa commercialisation a été repoussée en février. Tout comme la propension de l'appareil à laisser des traces blanches sur les surfaces en bois.

Pour rappel, le HomePod n'est pour l'instant disponible que dans certains pays anglophones et devrait arriver dans l'Hexagone dans le courant du printemps.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL