" "Le " vol du siècle " pour l'Italie... et la Catalogne — Real-Juve

Solenn Plantier
Avril 15, 2018

Le doublé de Mandzukic à la 37e minute (0-2), un copié-collé de la tête au deuxième poteau, porte ensuite les Bianconeri vers la réalisation de ce qui semblait encore impensable à 20h45. Mais non, ce n'est pas le cas. C'est souvent pareil avec le Real Madrid. Et plus encore, c'est l'attitude du gardien de but vétéran de la Juve qui a interpellé.

A la demi-heure de jeu, la "Vieille Dame" menait 2-0, bien aidée par le manque de rodage de la défense madrilène avec le tout jeune Jesus Vallejo en l'absence du capitaine Sergio Ramos suspendu. "Oui, il y est (le penalty, ndlr)", a évidemment assuré l'Espagnol. Materazzi, coup de boule de ZZ: Buffon et le camp italien crient au scandale et le grand Zidane quitte le terrain sur un carton rouge. Je suis dégoûté de plus en plus de ce monde du football.

En première ligne, il y a cette action litigieuse à l'aller à la 92e, où Cuadrado se fait tacler par Carjaval dans la surface de réparation alors qu'il avait la balle. Mais, cette fois pas de dépression pour le portier italien. Beaucoup s'accordent à dire que c'est LA finale de Buffon, sa dernière chance de remporter la Ligue des Champions. Mais vu son écoeurement mercredi soir. Son tout premier dans la compétition!

Belle guerre entre ces quotidiens qui pourraient se recroiser si le Real et la Roma étaient amenés à se rencontrer en demies. ou en finale. On a fait ce qu'il fallait, on a tout donné, on a marqué trois buts ici face à la meilleure équipe du monde.

"Cela n'enlèvera pas ce qu'il est, ce qu'il a fait, ce qu'il a été". Au micro de RMC, Joël Quiniou, ancien arbitre international n'a pas dit autre chose: "La faute, elle y est". On a eu des occasions franches qui n'ont pas été éxploités mais je pense que nous méritons bien cette qualification.

Le Corriere dello Sport évoque un "vol" dans sa une du jour, mais décide de centrer sa photo de couverture sur l'exclusion de Buffon. Parce que ce que l'on ressent se transmet aux joueurs, donc j'essayais de transmettre à mes joueurs que c'était un match difficile mais qu'il fallait se battre.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL