Les aliments en conserve pourraient nuire à notre digestion

Evrard Martin
Avril 13, 2018

Les légumes et les fruits sont bons pour la santé.

Selon une récente étude, certains composants des boîtes de conserve auraient une incidence sur nos fonctions digestives. Ce discours rassurant est rabâché depuis longtemps aux consommateurs.

Une étude américaine, publiée en mars dernier dans la revue Food and Function, révèle que l'oxyde de zinc contenu dans les aliments en conserve modifie la façon dont l'intestin absorbe les nutriments.

Ce sont des chercheurs de l'Université de Binghamton (États-Unis) qui lancent l'alerte. Ainsi, ils ont sélectionné les aliments naturellement pauvres en zinc, mais généralement emballés dans des conserves: le thon, le maïs et les asperges. À l'aide d'une technique appelée spectrométrie de masse, l'équipe a alors constaté que la nourriture contenait 100 fois l'apport alimentaire journalier recommandé en zinc. Pour mener à bien leurs travaux, les scientifiques ont mis en culture cellulaire un modèle d'intestin grêle. " Elles ont tendance à se fixer sur les cellules du tractus [l'ensemble des organes, NdlR] gastro-intestinal. Ces minuscules projections aident à augmenter la surface disponible pour l'absorption ", explique Gretchen Mahler, chercheuse à l'Université de Binghamton, dans son étude publiée dans le journal américain Food and Function.

" Cette perte de surface tend à entraîner une diminution de l'absorption des nutriments".

Utilisé pour ses propriétés antimicrobiennes, il maintient la bonne conservation des aliments et empêche leur coloration. " Nous étudions la fonction cellulaire, dont l'effet est beaucoup plus subtil, et les doses de nanoparticules qui sont plus proches de ce à quoi vous pourriez vraiment être exposés". Cela signifie que les composés qui ne sont pas censés passer à travers la circulation sanguine pourraient être capables de le faire...

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL