Les Bourses européennes toujours en hausse moins inquiètes de la géopolitique — Europe

Xavier Trudeau
Avril 19, 2018

L'Eurostoxx 50 a clôturé en hausse de 1,07%. La Bourse de Paris a progressé de 0,76%.

Ce jeudi 19 avril à 10h20, l'indice CAC 40 gagnait 0,12% à 5.386,76 points. Le renouvellement pour quatre ans du mandat d'administrateur de Jean-Paul Agon, PDG de L'Oréal depuis 2011, a été approuvé à près de 92% par les actionnaires.

Le marché a été soutenu également par le secteur minier.

L'indice FTSE-100 des principales valeurs a pris 91,29 points à 7.317,34 points. BHP Billiton a gagné 0,88% à 1.447,60 pence et Rio Tinto 1,21% à 3.775,00 pence. Associated British Foods a grimpé (+4,14% à 2.690,00 pence) après avoir publié de bons résultats semestriels pour son enseigne d'habillement Primark.

La Bourse de Francfort a fini en hausse, le Dax grignotant 0,04%. Le MDax a pris 1,40% à 25.895,53 points. Lufthansa a connu l'une des moins bonnes performances de l'indice (+0,37% à 27,01 euros). La part du gestionnaire d'actifs français Amundi dans le capital de la compagnie aérienne est passée sous le seuil de 3% le 12 février.

L'indice vedette a gagné 5,26 points pour finir à 12.590,83 points. Daimler a perdu 1,17% à 65,23 euros et BMW 0,46% à 90,80 euros. Parmi les seize valeurs dans le vert, le fabricant d'acier inox Aperam a gagné 2,67%, à 41,53 euros. En revanche, la chaîne de supermarchés discount Colruyt a perdu 0,33%, à 45,35 euros.

Autre gagnant, le géant des matériaux de construction LafargeHolcim qui a avancé de 1,57% à 54,42 francs suisses suisses. Credit Suisse a gagné 1,59% à 16,00 francs suisses, pendant que UBS a terminé en légère hausse (+0,56% à 16,95 francs suisses). Michelin a ainsi perdu 2,70% à 117,15 euros tandis que Faurecia a reculé de 1,80% à 67,56 euros. La plus forte baisse a concerné le titre de Cellnex Telecom (infrastructures télécoms), en baisse de 2,11% à 22,77 euros, alors que près de 30% de son capital a été vendu à la famille Benetton.

L'indice Ibex 35 de la Bourse de Madrid a progressé de 0,54% à 9.857,3 points.

Sequana a pris 1,12% à 0,63 euro. Mercredi, il avait fini sur une progression de 0,50%."Fondamentalement, les publications solides au niveau américain, et en particulier en provenance du secteur bancaire et financier (.), ont redonné du moral aux investisseurs, ce qui a permis de les détourner du risque géopolitique et des statistiques économiques un peu décevantes en Europe", analyse dans une note Christopher Dembik, responsable de la recherche économique chez Saxo Banque."Le calme revient progressivement sur les marchés, mais nous ne savons toujours pas si cette situation est durable ou précaire", estiment de leur côté les analystes d'Aurel BGC.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL