Les entreprises françaises ont de nombreux postes à pourvoir — Emploi

Xavier Trudeau
Avril 11, 2018

Services à la personne, hôtellerie, restauration, agriculture: le besoin en main-d'oeuvre des entreprises a augmenté de 18.7%, soit près de 2 350 000 embauches prévues cette année.

" Vous n'avez pas fini d'entendre parler de difficultés de recrutement ", pronostiquait mardi 10 avril le directeur général de Pôle emploi, Jean Bassères, lors d'une conférence de presse.

Certaines entreprises françaises auront du mal à recruter en 2018.

Les projets de recrutement ont atteint un niveau inédit. En 2018, les taux de progression sont importants aussi pour les grandes entreprises.

Parmi les secteurs, pour la construction "il y a une amplification" par rapport à l'année dernière et "pour l'industrie il s'agit d'un vrai décollage", souligne Jean Bassères, avec "des embauches en CDI". Depuis quelques mois en effet, la litanie des chefs d'entreprise sur la difficulté à trouver des candidats à l'embauche ne cesse de prendre de l'ampleur, sur fond de reprise de l'activité. "Le point le plus haut était 2008" pour les difficultés de recrutement, souligne encore le directeur général de Pôle emploi. Mais il a relativisé, estimant qu'il ne fallait "pas avoir un discours trop défaitiste sur les difficultés de recrutement", car malgré tout, "la majorité des projets de recrutement donne lieu à recrutement". L'an dernier, la moitié des offres déposées à Pôle emploi ont été pourvues en moins de 38 jours. Parmi les métiers où les difficultés de recrutement sont les plus élevées figurent couvreurs, chaudronniers, serruriers, carrossiers mais aussi aides à domicile ou encore mécaniciens de véhicules. La première avait été réalisée en 2002.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL