Les Pyrénées-Atlantiques toujours en seuil épidémique — Gastro-entérite

Evrard Martin
Avril 5, 2018

Epidémie nationaleAinsi entre le 26 mars et le 1 avril les consultations pour ce motif ont augmenté sur l'ensemble de la France, passant de 166 cas pour 100 000 habitants à 139 cas pour 100 000 habitants.

Dans son dernier bulletin d'information, le réseau Sentinelles estime que, au cours de la semaine dernière, 108 977 personnes ont été consulter leur médecin généraliste pour des symptômes s'approchant de ceux de la gastro-entérite.

Au niveau régional pour la semaine du 26 mars au 01 avril, les trois zones les plus touchées sont le Pays de la Loire (241 cas pour 100 000 habitants), les Hauts-de-France (208 cas/100 000 habitants) et l'Occitanie (207/100 000 habitants). Soit au-dessus du seuil épidémique qui est de 148 cas pour 100 000 habitants. La Gironde, le Lot-et-Garonne, la Dordogne et la Charente-Maritime semblent en revanche quasiment épargnés. Selon les cartes, c'est le sud de la Région, et notamment les Pyrénées-Atlantiques qui sont "dans le rouge" et particulièrement ciblées par le virus.

Bonne nouvelle par contre du côté des syndromes grippaux et de la varicelle.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL